Une pétition pour réfléchir à l’avenir de la région de Chasseral et de ses habitants

L’Association Sauvez l’Echelette lance une pétition demandant une conception cohérente de valorisation et de préservation de la région des Bugnenets-Savagnières. Une centrale éolienne industrielle de 11 machines géantes y est prévue, alors que ce secteur est aujourd’hui affecté au tourisme doux et que la biodiversité et le paysage y sont préservés. Imprimez la pétition et signez la sans tarder! Un grand merci pour votre soutien.

Signez la pétition : ici.

Les Envers (photo: Sauvez l’Echelette)

Les Quatre Bornes en visualisation animée

Avec ses machines de 207 mètres de  haut, le parc éolien des Quatre Bornes (vu ici depuis la Joux-du-Plâne, Canton de Neuchâtel) constituerait non seulement une industrialisation massive d’un secteur jusqu’alors préservé, mais aussi une atteinte gravissime à la santé des riverains. Video adaptable en plein écran avec son incorporé.

Copyright: Association Sauvez l’Echelette

Notre flyer vient de sortir!

Notre flyer sort de l’imprimerie, il résume en quelques mots les raisons de notre action. Vous pouvez le télécharger ci-dessous ou nous contacter pour recevoir des examplaires gratuits. N’hésitez pas à prendre contact avec nous si vous désirez nous aider à le distribuer autour de chez vous.

 

Sauvez l’Echelette, engagez-vous à nos côtés!

C’est fait! un groupe de riverains menacés par la construction d’une gigantesque zone industrielle éolienne (ZIE) de 11 machines aux Quatre Bornes ont décidé le 24 août 2017 de protéger leur lieu de vie, cet endroit unique et préservé qu’est l’Echelette, crête sauvage située entre le vallon de St-Imier et le Val-de-Ruz. De nombreux sympathisants se sont joints au mouvement, défenseurs de la nature et du paysage. C’est un long combat qui débute pour sauver un paysage typique de l’arc jurassien, préserver la santé des habitants, et éviter le gaspillage des deniers publics pour la construction de machines qui n’apportent aucune réponse à la sortie du nucléaire, de surcroît dans une région peu ventée.